4Fi - Catalogue de la collection Boissière

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

4Fi1-1926

Date

1892-1943

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Service des Archives communales de Versailles

Importance matérielle

Conditionnés en 4 classeurs

Modalités d'entrées

Informations sur les modalités d'entrée

Parmi les nombreux documents figurés conservés aux Archives communales de Versailles (dessins, estampes, cartes et plans, affiches illustrées et photographies), les collections de cartes postales occupent une place de choix, par leur volume, leur intérêt artistique, la multiplicité de leurs exploitations à des fins documentaires ou historiques.

A ce jour, elles regroupent quelque 3352 pièces, pour l'essentiel des cartes postales anciennes émises durant " l'âge d'or " entre 1900 et 1918, réparties dans deux sous-séries distinctes de la série Fi, réservée aux documents figurés ou assimilés entrés par voie extraordinaire :

Créée par la circulaire AD 64-10 du 2 mars 1964 et adoptée dans le cadre de classement des Archives communales par assimilation à celui des Archives départementales.

  • sous-série 1 Fi : cartes postales entrées au fil des ans par achats ou dons successifs de pièces isolées (collection ouverte actuellement composée de 1426 documents)
  • sous-série 4Fi: réservée à la collection de cartes postales constituée par un particulier versaillais, M. Boissière, et acquise en 2001 par achat exceptionnel du lot (1926 pièces).

L'intérêt de ce dernier ensemble, son mode de constitution interne, reflet d'une passion de collectionneur, le fait qu'il représente une collection close, non susceptible d'accroissement, ont motivé pour sa cotation l'ouverture d'une sous-série spécifique.

Ce catalogue

S'agissant d'un instrument de recherche analytique, avec description au niveau de la pièce : " Il est d'usage de classer également parmi les catalogues les instruments de recherche qui rendent compte d'une collection formée par un particulier, puis donnée ou déposée dans un service d'archives. Dans la mesure où une telle collection ne constitue pas à proprement parler un fonds d'archives (c'est-à-dire un ensemble de documents rassemblés dans l'exercice d'une activité), mais regroupe des documents isolés retenus par le collectionneur précisément en fonction de leur forme matérielle et de leur objet, le choix du terme " catalogue " est en effet le plus approprié ". Direction des Archives de France.- Les instruments de recherche dans les archives, 1999, La Documentation française, pp.123-124.

ne concerne que cette seule collection, par ailleurs importante en nombre d'unités et offrant un panorama très complet et représentatif de ce qu'était la ville de Versailles et ses différentes composantes au début du XXème siècle : monuments et sites, urbanisme et habitat, voirie et transports, commerces, bâtiments et vie militaire, enseignement, etc.

Présentation du contenu

Présentation du contenu

Le corpus de cartes postales constitué offre un panorama très complet pour l'étude de la ville de Versailles et des différents quartiers qui la composent au tournant du XXème siècle :

Un premier axe de recherche concerne le développement urbain, les types d'architecture représentés, les transformations du bâti, les équipements publics et ouvrages d'art, les aménagements en matière de voirie et d'espaces verts, les modes de transports .

Le second axe a trait aux activités économiques d'une ville en pleine croissance démographique, disposant d'un patrimoine monumental et architectural exceptionnel, dans un contexte de développement du tourisme : horticulture, commerces et marchés, cafés, hôtels-restaurants, etc.

Par ailleurs, la ville est un pôle administratif majeur (ville préfecture, siège de nombreuses administrations relevant de différents ministères : Intérieur, Justice, Éducation nationale, etc.), une place militaire regroupant de nombreuses casernes ou garnisons, et une " capitale " politique annexe : le Congrès s'y réunit pour élire les Présidents de la République ; les souverains étrangers, les membres des familles royales et les personnalités de marque y sont accueillis lors de réceptions ou de visites officielles, le Traité mettant fin à la Première guerre mondiale y sera signé.

De nombreuses cartes illustrent cette fonction de " représentation ", autour des sites majeurs du château et de son parc, de la place d'Armes et des grandes artères de la ville.

D'autres pistes de recherche restent ouvertes, au-delà de la vue principale représentée, par une seconde lecture : les métiers disparus, les outils et objets, les costumes d'époque et accessoires, les personnages et la vie quotidienne des Versaillais, etc.

Outre leur intérêt pour l'histoire locale et l'histoire événementielle, ces documents figurés ont un intérêt artistique et documentaire : ils illustrent les techniques nouvelles mises en œuvre fin XIXème-début XXème pour l'illustration de la carte postale (lithographie, photographie, phototypie, héliogravure, etc.), les goûts et l'esthétique de l'époque (cartes fantaisies, humoristiques, multivues ; ils peuvent également servir de supports référents à l'architecte ou l'urbaniste travaillant à des opérations de restauration des bâtiments et façades, d'aménagement de voirie ou d'espace vert, de renouvellement du mobilier urbain, etc.

Les témoignages apportés par les cartes postales s'enrichiront des comparaisons avec les autres documents figurés (cartes et plans, dessins et estampes, affiches et photographies) conservés aux Archives communales, aux Archives départementales des Yvelines, à la Bibliothèque municipale et au Musée Lambinet de la ville de Versailles, etc.

Mode de classement

Mode de classement

Le classement originel établi par le collectionneur (regroupement topographique des cartes postales concernant un même quartier, une même rue ou un bâtiment identique) a été respecté et les notices sont présentées dans l'ordre numérique des cotes.

Un traitement matériel et documentaire, identique à celui réservé aux autres cartes postales des Archives communales, a été mis en œuvre selon le calendrier suivant :

  • cotation à l'unité
  • reconditionnement sous pochettes polyester et boites neutres (fin 2001)
  • numérisation par scan en interne, au format 200 DPI (achevée en novembre 2001)
  • formatage et saisie des fiches documentaires descriptives dans le logiciel Avenio, module de gestion des documents figurés (achevée en janvier 2003, voir la grille de saisie informatisée en annexe)
  • indexation par mots-clés (octobre 2003)

Les notices du répertoire numérique rassemblent les principales informations saisies dans la grille Avenio, soit :

  • sur la première ligne, en gras : la cote et le titre reprenant l'intégralité du texte inscrit sur la carte

    Pour l'ensemble des titres, l'orthographe même lorsqu'elle était erronée (par exemple : rue Danjou), de même que les majuscules (accentuées par nos soins pour harmonisation de texte), ont été retranscrites. En revanche : les titres en anglais, doublonnant ceux en français, n'ont pas été repris ; des tirets ont été ajoutés pour une meilleure lisibilité de l'ensemble ; les compléments de légende figurant au verso étant retranscrits en italiques.

    ,
  • sur les lignes suivantes : la suite éventuelle du titre, le nom et la localisation de l'éditeur ou de l'imprimeur, la date de la carte (avec précision des éléments de datation : cachet postal, correspondance, datation écrite ; à défaut, la mention "s.d." ou sans datation), la technique employée et le format du document.

Deux index figurent en fin de volume :

  • un index des éditeurs, imprimeurs et photographes répertoriés sur les cartes postales de la collection
  • un index alphabétique des noms de personnes (en petites capitales romaines), des noms de lieux (majuscules italiques) et des mots-matières (minuscules romaines)

Les descripteurs retenus comme mots-matières ont été de préférence sélectionnés à partir du vocabulaire du thésaurus W, servant à l'indexation des versements administratifs contemporains, afin de faciliter les recherches croisées sur plusieurs fonds ou collections des Archives communales. Le recours à des termes usuels, avec renvois systématiques, a été privilégié en cas d'inadéquation de ces descripteurs .

Un tableau méthodique des principaux mots-matières contenus dans l'index alphabétique, placé avant ce dernier, autorise une première recherche par grandes rubriques thématiques.

La base de données constituée, associée à la banque d'images numérisées et interrogeable en texte intégral, est d'ores et déjà exploitée par des historiens et plusieurs services municipaux, et permet de répondre aux demandes du public (en salle de lecture et dans le cadre des recherches par correspondance) ainsi qu'aux besoins propres du service, pour les activités culturelles et éducatives en particulier.

Par ailleurs, les originaux sont désormais exclus de la communication, écartant ainsi tout risque de dégradation ou de vol.

Conditions d'accès

Modalités d'accès

L'ensemble de la collection est librement communicable en salle de lecture des Archives communales, aux horaires d'ouverture fixés par le règlement interne. La consultation s'effectue en priorité sur écran, à partir du poste informatique dédié, afin de limiter la manipulation des originaux.

Les recherches sont en outre facilitées par les possibilités d'interrogation de la base de données (interrogations croisées, multicritères), avec visualisation immédiate des images des cartes postales sélectionnées et sortie sur imprimante si besoin.

Conditions d'utilisation

Conditions d'utilisation

La délivrance d'une reproduction sur papier ou support numérique est soumise à autorisation préalable du service et effectuée à titre onéreux

les tarifs sont fixés annuellement par délibération du conseil municipal

pour le seul usage privé du demandeur. En cas d'utilisation commerciale, s'y ajoute la perception d'un droit d'exploitation par prise de vue, avec obligation de mention de la provenance (Archives communales de Versailles. Collection Boissière), dans le respect de la propriété littéraire et artistique définie par le Code de la propriété intellectuelle et de l'acquittement éventuel des droits d'auteur

Droits moraux et patrimoniaux, concernant aussi bien le photographe auteur du cliché que l'éditeur de la carte postale, voire le sujet représenté qui peut être une œuvre de création.

.

Autre instrument de recherche

Références

Catalogue de la collection Boissière (cartes postales de la sous-série 4 Fi), par : DELAHAYE (Céline), attachée de conservation du patrimoine, et HUBERT (Corinne), conservateur en chef du patrimoine, Archives communales de Versailles, 2003, & p.

Documents en relation

Sources complémentairesSources internesArchives communales de Versailles

Série Fi - Documents figurés et assimilés entrés par voie extraordinaire

- sous-série 1 Fi - Cartes postales (pièces isolées entrées par dons ou achats)

La collection regroupe à ce jour quelques 1425 unités, toutes numérisées, concernant la ville de Versailles de la fin du XIX° siècle au XX° siècle (pour l'essentiel des cartes postales anciennes, entre 1900 et 1918)

- sous-série 3 Fi - Dessins et estampes

La collection, en cours de numérisation et de catalogage, comprend 132 articles, essentiellement des estampes et quelques dessins, datés du XVII° au XX° siècle et entrés par achat, don ou dépôt entre 1830 et 2003.

Série S - Cartes et plans, albums photographiques, autographes, documents historiques, etc. (classement et recotation en cours de cette série)

- sous-série S - Albums photographiques

Cette sous-série rassemble plus de 13 000 photographies

L'ensemble sera prochainement recoté en série Fi, reconditionné et inventorié. Un programme de numérisation en interne portera en 2004 sur un tri sélectif des documents.

, isolées ou regroupées en albums, concernant la vie municipale à Versailles de 1872 à 1988, émanant de versements du Cabinet du Maire, des services municipaux, et de dons en provenance du journal Les Nouvelles de Versailles et de particuliers.

A signaler : environ 80 cartes postales originales (monuments versaillais et voirie communale) ont été intégrées dans cette sous-série. Elles en seront prochainement extraites pour recotation en sous-série 1 Fi - Cartes postales.

Sources externesArchives départementales des Yvelines

Parmi les nombreux documents iconographiques conservés en plusieurs sous-séries (dessins et estampes du XVIIIe au XXe siècle en 7 Fi, 16 Fi et 17 Fi ; photographies,..), on signalera plus particulièrement :

- en sous-série 3 Fi : une collection de plus de 8000 cartes postales couvrant l'ensemble des communes de l'actuel département des Yvelines, dont 1640 concernant Versailles, château et ville.

Bibliothèque municipale de Versailles

La constitution d'un " fonds local " bien identifié est en cours, au sein duquel les collections iconographiques locales (Versailles, l'actuel département des Yvelines et l'ex-Seine-et-Oise) sont particulièrement bien représentées : cartes postales, affiches, dessins et estampes, photographies et plaques de verre.

Une liste récapitulative par grandes typologies documentaires a été établie récemment :

- cartes postales : au total 1903 unités, dont plus d'un millier consacré à des vues générales du château et parc de Versailles, aux sites et monuments versaillais (fin XIXe-début XXe siècle) ; cotées en série " Coll. Iconogr. " code alphanumérique

- estampes et vues d'optique : 1258 unités dont environ un millier réparti en deux séries concernent le château et domaine , ainsi que la ville de Versailles : " sites et monuments ", " dessins et aquarelles " (XVIIe- XXe siècle)

- plaques de verre : 5183 unités dont près de 4000 représentant les sites et bâtiments de Versailles (fin XIXe-début XXe siècle)

Musée Lambinet

Environ 350 cartes postales figurent parmi les collections iconographiques du musée (dessins, estampes, pastels du XVIIIe au XXe siècle), portant essentiellement sur Versailles :

  • 104 sur Versailles château et ville, de 1900 à 1912
  • 74 sur Versailles château et ville, de 1900 à 1950
  • 10 sur Versailles au milieu du XXe siècle
  • 26 sur Versailles en 1940
  • 104 sur Versailles, de 1900 à 1930 (dont 4 de 1950)

Bibliographie

BibliographieI. Autour de la carte postale

A. Méthodologie

HARDIER (Thierry), La localisation et la datation des cartes postales, Salency, T. Hardier, 1988, 24 p.

LOZZA (Brigitte), RICHARD (Philippe), " Constitution d'une banque de données et d'une banque d'images sur les cartes postales ", Ethnologie française, t. XVII, n° 4, oct.-déc. 1987, p. 410-415.

B. Ouvrages et articles généraux

ARMAND (Paul-Noël), ARMAND (Paul-Yvon) et alii, Dictionnaire de la cartophilie francophone, Herblay, P. Armand, 1990, 798 p. (comporte une bibliographie).

La carte postale illustrée, actes du colloque " La carte postale illustrée " de Chalon-sur-Saône, les 6-7-8 mai 1977, Chalon-sur-Saône, musée Nicéphore Niepce, Société des amis du Musée Nicéphore Niepce, sous la direction de Paul Jay, 1977, 126 p.

Les cartes postales, sous la direction de Frédéric Ballesteros, Paris, Musée de La Poste, coll. " Les petits postaux ", 1992, 24 p.

Cartes postales de collection : l'officiel international, Paris, Neudin, périodique annuel depuis 1975.

Catalogue des cartes postales anciennes de collection : argus Fildier, Paris, Librairie cartophilique, périodique annuel depuis 1976.

LOUVET (Henri), " Les cartes postales anciennes ", Art et métier du livre, n° 194, 1er nov. 1995, p. 22-23 (sur la collection de cartes postales de la Bibliothèque historique de la ville de Paris).

NEUDIN (Joëlle), NEUDIN (Gérard), Premier catalogue français des cartes postales de collection, Paris, J. et G. Neudin, 1975, 80 p. (comporte un index).

ZEYONS (Serge), Les cartes postales, Paris, Hachette, coll. " Le manuel de l'amateur ", 1979, 217 p. (comporte une bibliographie).

C. Expositions

" La carte postale, exposition, Paris, Musée national des arts et traditions populaires, 23 novembre 1978-5 mars 1979 ", Petit journal des grandes expositions, n° 72, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1978, 4 p.

Dominique Piazza (1860-1941) ou l'image avant la lettre, archives de la ville de Marseille, mars-avril 1991, Marseille, Archives municipales, 1991, 46 p.

La petite reine des postes : histoire de la carte postale, catalogue d'exposition avril-mai 1992, par Pascale Bréemersch, Archives départementales du Pas-de-Calais, Dainville, 1992, 136 p.

" Petits tableaux timbrés : 500 cartes postales de la collection Hélène Meillassoux, exposition, Paris, Musée national des arts et traditions populaires, 7 avril-6 septembre 1993 ", Petit journal des grandes expositions, n° 246, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1978, 4 p.

Regards très particuliers sur la carte postale, catalogue d'exposition 27 octobre 1992-30 janvier 1993, Paris, Musée de La Poste, 1992, 159 p.

D. Histoire de la carte postale

ARMAND (Paul-Noël), THINLOT (Albert), " Historique de la carte postale française illustrée ", Carte postale et collection, no spécial hors-série, 1987, 66 p.

CHRIST (Yvan), " Vie et mort de la carte postale vivante ", Jardin des arts, n° 142, sept. 1966, p. 44-55.

GUYONNET (Georges), La carte postale illustrée, son histoire, sa valeur documentaire, Paris, Chambre syndicale française de la carte postale illustrée, 1947, 48 p.

KYROU (Ado), L'Âge d'or de la carte postale, Paris, Balland, 1966, rééd. 1975, 139 p.

RENIEU (Lionel), La carte postale illustrée considérée au point de vue des arts graphiques et des sujets représentés, Bruxelles, Éditions du Musée du livre, 1924, 2 vol., 145-44 p.

RIPERT (Aline), FRERE (Claude), La carte postale, son histoire, sa fonction sociale, Lyon, Presses universitaires de Lyon / Paris, Éditions du CNRS, 1983, 194 p. (comporte une bibliographie).

E. L'histoire à travers les cartes postales

FORISSIER (Beatrix), 25 ans d'actualités à travers la carte postale : 1889-1914, Paris, Éditions de l'Amateur, 1976, 159 p.

MILLELIRI (Jean-Marie), La médecine militaire en cartes postales, 1880-1930, Bernard Giovanangeli Éditeur, 2003, 139 pages.

PROUST (Pierre-Stéphane), La Poste 1900-1925 illustrée par les cartes postales : instructions officielles, histoire et marques postales, Paris, Union Marcophile, 1996, 239 p.

VINCENT (Paul), Cartes postales d'un soldat 14-18, Paris, J.-P. Gisserot, 1988, 186 p.

Voyage dans le monde merveilleux de la carte postale, 44 cartes postales du début du siècle de la donation Hélène Meillassoux, CD-Rom, Musée des arts et traditions populaires, ATP / RMN / FDA, 1995 (images accompagnées de commentaires parlés et présentant des scènes du début du siècle).

ZEYONS (Serge), Les années 1900 par la carte postale, 3 vol., La Belle Époque, La France paysanne, La femme en 1900, Paris, Larousse, 1995, 239-239-239 p. (bibliographie à la fin de chaque volume).

WERY (Michel), La carte postale témoin de l'enfer des tranchées de la Grande guerre de 1914-1918, Paris, Éditions des Écrivains, 2000, 173 p. (comporte une bibliographie).

F. Catalogues de cartes postales publiés par des services d'Archives départementales

Archives départementales de la Creuse, Catalogue de cartes postales des collections Chaix, Pasquier, Archassal, de la Société des sciences de la Creuse, Urien, Passant, Defemme et Faure, établi par Françoise Bedoussac-Mousson, Marie-Thérèse Lalague-Guilhemsans et Hélène Say, Guéret, 1990, 380 p.

Archives départementales de l'Essonne, Cartes postales : répertoire numérique et index de la sous-série 2 Fi, fascicules 1 à 10, sous la direction de Marie-Anne Chabin, Corbeil-Essonnes, 1992-2000.

Archives départementales de la Guadeloupe, Cartes postales : répertoire numérique de la sous-série 5 Fi, établi par Vincent Podevin-Bauduin, avec la collaboration de Manuelle Asselos et Francine Mambole, sous la direction de Ghislaine Bouchet, Gourbeyre, Conseil général de la Guadeloupe, 2000, 198 p.

Archives départementales du Tarn, Les cartes postales : répertoire numérique de la sous-série 7 Fi, établi par Joël Bercaire, sous la direction d'Annie Charnay, Albi, Conseil général du Tarn, 1999, 326 p.

Archives départementales du Val-de-Marne, Catalogue des cartes postales conservées aux Archives départementales, sous-série 2 Fi, établi par Jean-Charles Rault, sous la direction de Claire Berche, Créteil, 1977, 216 p.

Archives départementales des Vosges, Cartes postales : répertoire numérique détaillé de la sous-série 4 Fi, établi par Hélène Chiron, sous la direction d'Yves Kinossian, Épinal, 2001, 224 p.

Comité des archives et du patrimoine de Seine-et-Marne, Secteur éducatif, Album des Archives départementales de Seine-et-Marne : la guerre de 1914-1918, Dammarie-lès-Lys, Direction des archives et du patrimoine de Seine-et-Marne, 1998, 171 p.

G. Quelques communes des Yvelines à travers les cartes postales anciennes

HENROT-BROUHON (Thérèse), Versailles à la Belle Époque, Bruxelles, SODIM, 1975, 122 p.

PETIT (Geneviève), Le Vésinet en cartes postales anciennes, Zaltbommel, Bibliothèque européenne, coll. " Au temps jadis ", 1974, 78 p.

ROQUEL (Conny), BIETTE (Alexis), Voisins-le-Bretonneux en cartes postales anciennes, Zaltbommel, Bibliothèque européenne, coll. " Au temps jadis ", 2e éd., 1998, 76-76 p.

VILLARD (Jacques), Versailles d'autrefois, Saint-Germain-en-Laye, Presses franciliennes, sous presse.

II. Sur la ville de Versailles et son histoire

CAFFIN-CARCY (Odile), VILLARD (Jacques), Versailles : le château, la ville, ses monuments, Paris, Picard, 1991, 152 p.

HOUTH (Émile et Madeleine), Versailles aux 3 visages : le Val de Galie, le Château des Rois, la cité vivante, Versailles, Éditions Lefebvre, 1980, 782 p.

JEHAN (Auguste), La ville de Versailles : son histoire, ses monuments, Versailles, L. Bernard, 1900, 160 p.

Revue de l'histoire de Versailles, Académie de Versailles, périodique annuel depuis 1899.

Bibliographie établie par Clothilde ROULLIER, docteur en Lettres, stagiaire aux Archives communales de Versailles (juin-juillet 2003).

Autres données descriptives

Commentaire

Remerciements

Que soient ici remerciés celles et ceux qui ont participé à l'élaboration de ce catalogue, pour les Archives communales :

- Laurence LALANNE, attachée de conservation du patrimoine (entrée et cotation de la collection, démarrage des opérations de numérisation en interne)

- Sophie SOYEZ, agent administratif, Juliette MARTIN et Franck BOUTAUD, agents saisonniers (scan des images et saisie informatisée des notices descriptives dans Avenio)

. pour les autres services de la ville de Versailles :

- Tristan LEFEVRE et Adeline ROUX, chargés de communication visuelle à la Direction de la Communication (réalisation de la maquette, illustrations et mise en page pour l'impression)

- Nathalie BOURGES, attachée de conservation du patrimoine, Coordination culturelle de la Direction de la culture et de l'animation (contacts et suivi des travaux d'impression de l'ouvrage)

ainsi que Céline DELAHAYE, attachée de conservation du patrimoine et adjointe du service, co-auteur de ce catalogue, pour sa relecture patiente et attentive de l'ensemble des notices et les travaux d'indexation.

Corinne HUBERT

Conservateur des Archives communales de Versailles

Exploitation du document

AUTOUR DE LA CARTE POSTALE, etc.

QUELQUES REPERES CHRONOLOGIQUES

" La carte postale est un imprimé sur un support semi-rigide destiné à un usage postal, pour une correspondance brève à découvert "

On doit cette définition à Albert THINLOT (1914-1992), cartophile, co-auteur avec Paul-Noël ARMAND (1921-1989), de l'Historique de la carte postale illustrée française et du Dictionnaire de la cartophilie française.

1856 : Des cartes postales privées circulent à découvert dans plusieurs pays (cartes commerciales en papier glacé, d'où leur nom de " cartes porcelaine " en Belgique)

1865-1869 : Premières cartes postales officielles : le Prussien Von Stephan propose à l'Association allemande des postes de 1865 " un feuillet cartonné de correspondance devant circuler à découvert, c'est-à-dire sans enveloppe ". Le 28 janvier 1869, l'Autrichien Hermann reprend l'idée et utilise pour la première fois le terme de carte de correspondance (correspondenzkarte)

1870-1871 : Pendant la guerre de 1870, en France, on émet des cartes postales à l'usage des blessés, prises en charge par la " Société de secours aux blessés militaires des armées de terre et de mer " (future Croix-Rouge), notamment à Strasbourg. Des cartes sont envoyées, pendant le siège de Paris, par ballons non montés.

Le libraire sarthois Léon Besnardeau aurait mis en circulation des cartes illustrées pour que les soldats du camp de Conlie communiquent avec leurs familles.

1872 : La France adopte officiellement la carte postale, etc.

La loi du 12 février 1872 instaure la libre circulation de la carte postale pour la France et l'Algérie. Les deux premiers modèles, décorés simplement d'une frise encadrant la partie réservée à l'adresse du destinataire, apparaissent en janvier 1873 : l'une de couleur jaune, affranchie à 10 centimes, pouvant circuler dans la circonscription d'un même bureau ; l'autre, affranchie à 15 centimes circulant de bureau à bureau. Le tarif est inférieur au courrier ordinaire, 7 millions d'exemplaires sont vendus en une semaine.

Jusqu'en 1875, la carte postale reste le monopole de l'administration des Postes, mais les commerçants s'en saisissent en imprimant au dos des publicités (la Belle jardinière, en 1873)

1889 : La Libonis : Lors de l'Exposition universelle, la Société de la Tour Eiffel édite en 330 000 exemplaires une carte-souvenir de l'ascension de la tour, illustrée par une gravure du dessinateur Léon-Charles Libonis. Son énorme succès va faire des émules.

1891 : Première carte illustrée par une photographie : on attribue au Marseillais Piazza la paternité de cette carte postale photographique, reprise par des imprimeurs et éditeurs de renom.

1900-1918 : L'" âge d'or " de la carte postale

La carte photographique illustrée, de coût modeste, connaît un grand succès populaire. La production passe de 100 millions en 1910 à 800 millions en 1914. On dénombre par dizaines de milliers les éditeurs de cartes postales, dont certains ont une envergure nationale ou internationale : Bergeret (AB et Cie) et Royer à Nancy ; Lévy et fils (LL), Neurdein (ND) et Le Deley (ELD) à Paris, etc. Parallèlement, de petits éditeurs locaux (épiciers, buralistes,..) éditent leurs propres cartes postales, à faible tirage, dont la valeur marchande sera liée à la rareté.

1918-1975 : Le déclin, etc.

Le développement des moyens de communication et d'information diminue l'attrait de la carte postale : la photographie se développe dans la presse et les cartes postales événementielles perdent leur intérêt informatif, concurrencées par la TSF, le téléphone et les " actualités " du cinéma ; les appareils photographiques sont plus maniables et sont vendus à un prix abordable.

La qualité des clichés et des supports baisse, les retirages rentables, vendus sur plusieurs années, se multiplient.

Les années 1950 sont plus favorables avec une large utilisation de la couleur et du procédé photographique du bromure, le développement du tourisme de masse, l'exploitation des photographies aériennes, très prisées, puis des cartes multivues (années 1960-1970).

1975 : Un renouveau de la carte postale

Dans les années 1970, une nouvelle génération de collectionneurs fait monter la demande et les éditeurs relancent la production de cartes postales diversifiées (multivues, humoristiques, cartes de fêtes et anniversaires, reproductions de toiles, de photographies ou d'affiches, etc.) aux clichés soignés, voire artistiques, avec des formats innovants.

En 1975, s'ouvre à Paris le Salon international de la carte postale, les associations cartophiles, très dynamiques, se multiplient, faisant de la cartophilie l'une des premières collections populaires en France, avec la philatélie.

Versailles - Rue Royale et Avenue Thiers. Mme Moreau, édit., Versailles

Cote/Cotes extrêmes

4Fi926

Date

Sans date

Importance matérielle

1 pièce

Caractéristiques physiques

carte postale

Particularité physique

photomécanique
noir et blanc

Dimensions

9x14 cm

Mots clés lieux

Mots clés matières